Now Reading:
Nord-Kivu : Un militaire tué et un autre blessé dans une embuscade des Maï Maï à Kamandi (Lubero)

Nord-Kivu : Un militaire tué et un autre blessé dans une embuscade des Maï Maï à Kamandi (Lubero)

Un groupe des maï maï a tendu tôt le matin de ce mercredi 31 Mars une embuscade à une équipe des militaires de la force navale de Vitshumbi. Ces militaires sont tombés dans cette embuscade au niveau de Bisekeseke, entité située près du village Kamandi en territoire de Lubero alors qu’ils faisaient le monitoring de surveillance pour la sécurité des pêcheurs et protection des zones des frayeurs du lac Édouard.

D’après le Secrétaire général de la fédération des comités des pêcheurs individuels sur le lac Édouard « FECOPEILE » qui livre la nouvelle, aussitôt piégés, les éléments de la force navale ont riposté aux tirs des assaillants et durant ces accrochages, un marrin est mort sur le champ et l’autre a été plutôt blessé et poursuit présentement les soins à Vitshumbi où il a été dépêché.

« C’était dans la nuit d’aujourd’hui quand les troupes des marins faisaient le monitoring sur le lac dans le cadre de décourager la pêche illicite mais aussi sécuriser les pêcheurs. Alors arrivés dans les zones de Bisekeseke dans le bain de Taliya, les Maï Maï leur ont tendu une embuscade. Il y a eu échange des tirs, un marin est mort et l’autre a été dépêché au niveau de Vitshumbi et donc nous sommes en deuil, » a fait savoir Josué Kambasu Mukura à lesvolcansnews.net.

Le secrétaire général de la FECOPEILE renchérit cependant que les militaires de la force navale sont parvenus à récupérer 4 pirogues et plusieurs filets de pêches que detenaient ces inciviques.

Au delà de Kamandi, les Maï Maï règent en maître et font la loi à Chanika où est érigé leur quartier général. Il y a environs deux semaines, ces mêmes Maï Maï avaient tendu une autre embuscade aux eco-gardes de l’institut Congolais pour la Conservation de la Nature ICCN. Un eco-garde avait perdu la vie aux côtés d’autres plusieurs blessés.

Le secrétaire de la FECOPEILE appelle la hiérarchie militaire de tout mettre en oeuvre pour organiser des opérations militaires de grandes envergures pouvant déloger tous ces Maï Maï qui présentent un danger permanent pour les différentes couches sociales vivant aux abords du lac Édouard.

Victoire Muliwavyo

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.