Now Reading:
Ituri : Controverse autour du nombre des vaches remises aux propriétaires en territoire d’Irumu

Ituri : Controverse autour du nombre des vaches remises aux propriétaires en territoire d’Irumu

Les forces armées de la RDC ont affirmé avoir récupéré plus de 600 vaches vivantes et ont été remises à leurs propriétaires par le biais du ministre provincial de l’Ituri en charge de l’intérieur au village Sota.

La communauté Hema, à travers son avocat conseil, qui est la plus grande perdante sort de son silence pour saluer la promptitude de l’armée congolaise pour l’intervention dans la chefferie de Bahema Mitego où elle a réussi récupérer seulement les vaches pillées par la FRPI et non par la coalition Codeco-tchini ya kilima.

Selon maitre MUGISA TIBASIMA, seules 27 vaches ont été restituées à leurs propriétaires sur la colline Bruki où l’armée et le ministre de l’interieur continuent je cite  » à dissimuler des graves mensonge selon lesquels ils auraient restitués plus de 600 vaches aux victimes de FPIC en connivence avec CODECO.

 » La question qu’on se pose comment est-ce que les vaches pillées à Babelebe, soient restituées à Sota, pour quel motif ? Est-ce l’armée et le gouvernement provincial peuvent-ils apporter la moindre preuve qu’ils auraient restitués plus de 600 vaches aux victimes à Bruki ? «  s’interroge l’avocat conseil des victimes.

Tout en saluant la descente sur terrain du ministre provincial et l’armée congolaise, notre source promet que la communauté Hema par leurs victimes est dans le droit de saisir la justice pour que la restitution soit faite de manière officielle.

 » En cas de perte de ces vaches, la communauté prend pour responsable d’une part les deux groupes armés dont FPIC Chini ya kilima ainsi que CODECO et d’autre part, l’armée et le gouvernement provincial de l’Ituri » a-t-il conclut.

Rappelons que le pillage de ces vaches avait eu lieu la nuit du 21 au 22 mars 2021 et dont les vaches étaient acheminées à Walu sans toute intervention du major affecté dans cette position, toujours selon notre source qui appelle le commandant secteur à relever certains officiers dans la contrée pour je cite « complicité avec les miliciens « .

La rédaction

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.