Now Reading:
Nord-Kivu : Le bilan de l’accident de Kihisi à Nyiragongo passe de 17 à 21 morts (Gouverneur)

Nord-Kivu : Le bilan de l’accident de Kihisi à Nyiragongo passe de 17 à 21 morts (Gouverneur)

Le bilan de l’accident de circulation routière survenu l’après-midi de ce vendredi 19 mars 2021 au parking Kihisi, en territoire de Nyiragongo, près de Goma, vient d’être revu à la hausse.

Il est passé de 17 à 21 morts et 16 blessés dont plusieurs qui sont dans un état critique. C’est ce qu’a dit le gouverneur du Nord-Kivu, après une descente sur le lieu du drame l’avant midi de ce samedi 20 mars 2021.

Selon Carly Nzanzu Kasivita qui s’est dit profondément touché par la disparition de plusieurs compatriotes dans cet accident, la prise en charge médicale des blessés et l’organisation des funérailles pour les victimes seront prises en charge par le président Félix Tshisekedi qui ne cesse de mettre le peuple à la première place de son action politique.

« Sur instruction du Chef de l’État, nous avons tenu la réunion de crise, et dans cette réunion il y a beaucoup de décisions qui viennent d’être prises. Nous allons les annoncer après les enterrements. Je voudrais confirmer que la prise en charge des malades va être assurée par le président de la République, mais aussi l’accompagnement en terme des funérailles de différentes familles qui ont été éplorées. Nous avons identifié 21 corps, il y a aussi des blessés mais certains sont dans un état grave, et ce bilan est encore provisoire, » a-t-il déclaré à la presse.

Tout en adressant un message de condoléances aux familles des victimes de cet accident, le gouverneur du Nord-Kivu révèle par ailleurs que des enquêtes ont été ouvertes pour élucider les vraies circonstances de cet accident bien que plusieurs sources parlent d’une panne due au mauvais système de freinage.

Carly Nzanzu Kasivita précise cependant que ce bilan demeure aussi provisoire car parmi les victimes qui ont été gravement blessé, sauf grâce divine, on risquerait d’y dénombrer d’autres morts.

Notons qu’il y a quelques jours, environ 5 autres personnes ont trouvé la mort dans un autre accident qui s’est produit sur le même endroit situé dans le village Rukoko
sur le tronçon routier Goma-Rutshuru. Plusieurs observateurs demandent au gouvernement provincial via son service technique de la CNPR de placer des dos d’ânes sur cette route macadamisée sur laquelle les conducteurs roulent à vive allure.

Victoire Muliwavyo

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.