Now Reading:
Culture : 2 artistes de Goma seront appuyés dans la production et diffusion de leurs oeuvres par le Festival Amani

Culture : 2 artistes de Goma seront appuyés dans la production et diffusion de leurs oeuvres par le Festival Amani

Il s’agit des artistes musiciens Big Fal-J spécialisé dans le hi-pop et Brado Chant qui oeuvre dans la Rumba congolaise qui vont bénéficier de l’appui du Festival Amani.

Les noms de ces deux artistes ont été dévoilés la soirée du dimanche 14 février à l’issue d’un test qui a été initié en faveur de 14 artistes musiciens et groupes musicaux confondus de Goma sous la facilitation du Foyer Culturel de Goma.

C’est entre autre les artistes Anderson Mukwe, Jkm Rambo, Ira Irène, Young B, DJ couleur, René Byamungu, Magic Pinochet, Brado Chant, Fal-J, Black Man Baussi, Line Song, etc qui ont participé à ce concours test de deux jours qui s’est déroulé dans l’enceinte de l’institut français de Goma.

D’après René Georges Administrateur du foyer culturel de Goma, au-delà de l’appuie dans la production et diffusion de leurs oeuvres, ces artistes qui ont répondu au critérium de sélection, pourront également bénéficier de la visibilité au niveau national et international et c’est en leur facilitant de prester dans d’autres grands festivals partenaires du Festival Amani partout sur le continent Africain et dans le monde entier. D’où ce qui a expliqué la présence à Goma de l’Artiste Alif Nabah de Burkina-Faso mais qui fait des tournées un peu partout dans le monde entier pour sélectionner, cocher et promouvoir différents artistes. Et c’est dans ce cadre qu’il a été aussi à Goma.

« Nous sommes là avec Alif Nabah de Burkina-Faso, une star qui tourne beaucoup dans le monde. Pour le cas d’espèce de Goma c’est dans le cadre de sélectionner ces deux artistes. Nous allons construire un projet des productions car ils ont des idées, des envies. Une tournée d’aller dans d’autres Festivals partenaires afin de pouvoir étendre leur talent, activité artistique  » déclare l’artiste en tournée.

Du côté des artistes ayant défilé le podium de l’institut français durant ce deux jours, cette initiative est à saluer et soutenir. Malgré qu’il n’a pas été choisit, l’aritiste musicien René Byamungu pourtant qui était le bien aimé du public pour cette opportunité, ne s’est pas montré jaloux envers ses collègues pour lui qu’il soit lui et les autres. L’essentiel c’est de prendre avec deux mains cette occasion en or leur offerte par le Festival Amani pour les booster

 » C’est un ouf de soulagement car on attendait ça depuis longtemps, notre promotion, un appui pour nous propulser de l’avant. Ce Festival a fait beaucoup pour les artistes de Goma, plus particulièrement à moi-même car j’ai été découvert grâce à ce Festival de paix » reconnait-il.

Signalons que cette cérémonie a connu la présence également des délégués de l’Institut National des Arts de Kinshasa et du ministere de la Culture et Art qui, d’ailleurs ont été émerveillés par les talents des artistes de Goma jusqu’à proposer aux organisateurs un échantillon encore plus large au delà de deux candidats car, ont-ils signifié, les deux gagnants sont des échantillons qui ne répondent pas aux talents constatés à Goma. Un aspect qui sera revisité évidemment selon les moyens financiers des organisateurs a promis René George, Administrateur du Foyer Culturel de Goma et
mentor en musique mondiale pour plusieurs.

Victoire Muliwavyo à Goma

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.