Now Reading:
Cyclisme : Fin du Tour cycliste international grand prix Chantal Biya, satisfaction du président de Goma Cycling Club

Cyclisme : Fin du Tour cycliste international grand prix Chantal Biya, satisfaction du président de Goma Cycling Club

Clap de fin du tour cycliste international grand prix Chantal Biya.
Lancé le 18 novembre 2020, cette 20e édition de la compétition de vélo s’est clôturée ce dimanche 22 novembre par la 5e et dernière etape courrue entre Sangmelima- Yaoundé.

Au terme de cette compétition, la RDC a réalisée son meilleur classement avec ces six coureurs alignés pour la compétition.

Par rapport aux prestations collectives, l’équipe congolaise s’est classée quatrième derrière le Rwanda, SNH vélo club, Burkina Faso mais devant la Slovaquie, le mali, le Cameroun et la côté d’Ivoire.

 » Je peux vous dire que je suis extrêmement satisfait parce que nous avons raté le podium au classement par équipe. Une marge de progression par rapport à nos précédents positionnements, » se réjouit le président de Goma Cycling Club, Charles Guy Makongo.

Du collectif à l’individuel, les congolais ont tenu le coup. Jimmy Muhindo par exemple a été au top en se classant septième au classement général après avoir gardé sa sixième place après quatre étape.

 » Sur le plan individuel, Muhindo qui occupe la sixième place après quatre étape sur une cinquantaine des coureurs, je crois que c’est une grosse marge de progression. Le travail que nous avons entamé depuis 4 ans commence à payer, » explique le président de GCC Charles Guy.

Aux côtés de Jimmy Muhindo, Daniel Ishara (33)et chance mumbere(32) n’ont pas répondu favorablement aux attentes placées en eux par leur dirigeant à cause de plusieurs problèmes techniques.

La révélation de cette compétition pour les congolais est sans nul doute Loïc Tchiyana de Lubumbashi qui a soigné ses prestations en sélection nationale (17).

« Loïc a souvent participé aux compétitions internationales mais il n’a jamais eu ce niveau. Il a haussé son niveau depuis qu’il est à notre disposition puisque GCC l’encadre depuis maintenant plusieurs mois, » précise le numéro 1 de GCC.

Dans l’effectif des léopards, si Matondo Bebeka (22) a apporté aussi son plus à la sélection, par contre Jonathan Lyanza a été le maillot faible des léopards cyclistes. Ce dernier n’a pas pu relever sa tête de l’eau du début à la fin de la compétition.

« Je pense qu’il y a eu une petite eureur du coach parce que le Cameroun a les mêmes reliefs que le Rwanda ,c’est pourquoi les Rwandais se comportent bien puisqu’ils ont la possibilité de grimper et notre meilleur grimpeur c’est Samuel Mwanux. Nous l’avons dit aux autorités que l’erreur qui a été faite était de ne pas amené Samuel Mwanuhehere au Cameroun, » regrette Charles Guy Makongo.

Au terme de cette compétition, l’important pour la RDC serait d’apprendre de ses fautes pour améliorer les prestations aux prochains grands rendez vous de peur de ne pas tomber dans les mêmes erreurs dans l’avenir, conseille-t-il.

Georges Ben Muhima

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.