Now Reading:
Nord-Kivu : « Nous avons sollicité l’implication du chef de l’État pour aider à résoudre la question de gouvernance au Nord-Kivu et couper l’herbe sous les pieds de ceux qui plaident pour la scission de la province » (Hon Didier Kamundu Batundi)

Nord-Kivu : « Nous avons sollicité l’implication du chef de l’État pour aider à résoudre la question de gouvernance au Nord-Kivu et couper l’herbe sous les pieds de ceux qui plaident pour la scission de la province » (Hon Didier Kamundu Batundi)

Une délégation des notables hunde a été reçue ce mercredi, 18 novembre 2020 par le Chef de l’État dans le cadre des consultations nationales.

La délégation des notables Hunde chez FATSHI

Sous la conduite du député national Didier Kamundu Batundi, cette délégation a abordé plusieurs questions dans cet entretien avec le Chef de l’État, notamment la situation sécuritaire dans la partie Est de la RDC en général et dans le Masisi en particulier, la situation des chefs coutumiers, les forces et faiblesses des FARDC sur les fronts, les problèmes des déplacés internes, et la gouvernance de la province du Nord Kivu.

L’objectif d’aborder ces sujets avec le chef de l’Etat s’inscrivait dans le cadre de renforcer le combat de tout le temps de l’honorable Didier Kamundu Batundi, pour le retour de la paix et coexistence pacifique dans la province du Nord Kivu.

« Les résultats escomptés consistent à une meilleure prise en charge de la question des groupes armés, de l’indiscipline des militaires et policiers ainsi que leur prise en charge pour réduire leurs actions négatives sur la population. La question du renforcement de l’autorité de l’État dans les Buhunde a été évoquée notamment la nomination dans la territoriale afin de combler les lacunes dans certaines entités. Nous avons aussi évoqué la question de la gouvernance de la province et avons sollicité l’implication du chef de l’État pour aider à résoudre la question et couper l’herbe sous les pieds de ceux qui plaident pour la scission de la province, » a dit l’élu de Masisi au Nord-Kivu.

Pour rappel, la situation sécuritaire n’est toujours pas stable dans le territoire de Masisi, suite à l’activisme des groupes armés locaux.

Illar Meztiller

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.