Now Reading:
Goma : « Au lieu de marcher pour exiger un artiste au poste du ministère de la culture et des Arts, il faut plutôt chercher à trouver un terrain d’entente »( Mack El Sambo)

Goma : « Au lieu de marcher pour exiger un artiste au poste du ministère de la culture et des Arts, il faut plutôt chercher à trouver un terrain d’entente »( Mack El Sambo)

Le président de l’Union des Musiciens du Congo « UMUCO » section du Nord-Kivu vient de réagir face à une marche qu’une frange des artistes du Nord-Kivu projette pour le lundi 19 octobre prochain à Goma pour exiger un artiste à la tête du ministère provincial de la culture et des Arts.
Dans une interview ce samedi 17 octobre, ce reggae-man pacifiste pense qu’on ne peut pas se réveiller et croire qu’on peut changer l’ordre normal des choses qui existe non pas par sa propre volonté mais par une volonté politique.

« Le poste du ministre de la culture et des Arts c’est un poste politique, c’est pas un poste qu’on donne aux artistes parce qu’ils ont bien joué dans un spectacle mais c’est un poste qu’on se donne entre parti politique. Si vous avez un problème, abordez le avec qui vous avez des problèmes au lieu de l’éviter. On a invité tout le monde mais ils ne sont pas là alors qu’ils allaient venir ici et exposer leurs problèmes pour trouver un terrain d’entente, malheureusement ils ont brillé par l’absence et ce n’est pas comme ça que nous allons promouvoir ou faire rayonner la culture au Nord-Kivu, » a déclaré Mack El Sambo.

Le président de la section Nord-Kivu de l’Union des Musiciens du Congo invite par ailleurs ces artistes qui veulent marcher à s’identifier d’abord auprès des services compétents et de ne pas se faire infiltrés par des badauds lors de leur marche qui selon lui, n’a pas sa raison d’être bien que marcher étant une des voies de reclammation garanties par la constitution.

Pour rappel, ce vendredi 16 octobre, dans un point de presse animé en la salle de l’UNPC Nord-Kivu, quelques artistes toute tendance confondue, ont annoncé une marche pour le lundi 19 octobre. C’est pour réclamer l’autonomisation de leur secteur par un artiste à la tête de ce ministère, un artiste qui lui, pourra se pencher à leurs problèmes car ils sont souvent délaissés voir abandonnés par l’actuel ministre lui qui est juriste, ont ils motivé.

Victoire Muliwavyo

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.