Now Reading:
Boissons fortement alcoolisées : « une plainte sera incessamment déposée contre la société PREMIDIS » (Collectif des mouvements citoyens)

Boissons fortement alcoolisées : « une plainte sera incessamment déposée contre la société PREMIDIS » (Collectif des mouvements citoyens)

Plusieurs mouvements citoyens de Goma en province du Nord-Kivu, dénoncent la dose élevée d’alcool concentrée dans certaines des boissons produites par la société PREMIDIS et vendues à un prix moins cher de manière à les rendre accessibles aux jeunes, ce qui malheureusement détruit l’avenir de la jeunesse, disent-ils.

Selon le Collectif des mouvements citoyens qui s’est prononcé à ce sujet dans un point de presse tenu à Goma ce 26 septembre 2020, beaucoup d’indiscrétions sûres et des cas concrets prêts à témoigner contre ces mauvaises actions dont la personne du maître Jimmy Nzialy qui malheureusement est entrain de payer cher en prison suite à son refus du plan de corruption ; renseignent que plusieurs tentatives de corruption ont été effectuées par un émissaire de cette société dans l’objectif de les faire taire tout en les proposant plusieurs avantages.

 » Nous dénonçons un certain Zebedée agent de PREMIDIS qui s’est toujours présenté au nom du patron de cette société auprès de quiconque voulant s’attaquer aux boissons fortement alcoolisées produit par cette société, proposant de l’argent et autre avantage dans le but de le faire taire, » ont-ils fait savoir.

Ce collectif des mouvements réunis en ville de Goma, province du Nord-Kivu a annoncé son indignation et a fait savoir qu’il va porter plainte contre cette société, son patron, TCHIVA et son émissaire, Zebedée pour tentative de corruption, diffamation, imputation dommageable et utilisation de substances nuisibles dans leurs boissons détruisant ainsi la jeunesse.

Signalons que ce collectif des mouvements citoyens est déterminé pour poursuivre cette lutte contre l’utilisation des substances nuisibles dans leurs boissons. Il appelle cette société à connaître qu’avec ou sans Maître Jimmy Nzialy, les antivaleurs seront toujours dénoncées et la lutte continue.

Contactée, la société PREMIDIS a promis de réagir dans les heures qui suivent.

Zaïna Bwale Godlive

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.