Now Reading:
Walikale : Le camp Bisiba refute les accusations de viol commis par le groupe armé Mai Mai Kifuafua

Walikale : Le camp Bisiba refute les accusations de viol commis par le groupe armé Mai Mai Kifuafua

« Aucun cas de viol n’a été enregistré à Gbado dans le groupement Waloa Loanda, » a reagi le secretaire administratif du camp Bisiba Tanganyika, partie prenante au conflit de pouvoir coutumier dans ce groupement.

Cette reaction intervient après une accusation portée contre son camp et les combattants du groupe armé « Maï Maï Kifuafua » la fois dernière, après une incursion des combattants de ce groupe armé dans le village de Gbado.

Adjefi Noé affirme aussi qu’aucune maison n’a été incendiée par ces combatants lors de cette incursion.

Mais celui-ci reconnait qu’il s’agissait d’une opération menée contre deux jeunes de ce village qui n’avaient pas participé aux travaux communautaires de la semaine dernière.

Adjefi Noé appelle les autorités compétentes à diligenter une enquête pour tirer toute la lumière à ce sujet.

Bingi MALUNGA Patrick

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.