Now Reading:
RDC-Éducation : « Examen d’Etat, un prestigieux concours banalisé »(SYEPRO)

RDC-Éducation : « Examen d’Etat, un prestigieux concours banalisé »(SYEPRO)

Après dix mois d’études en sixième année d’humanité, les futurs universitaires Congolais passent un examen sanctionnant leur fin de cycle d’étude secondaire. Même les élèves les moins doués ont la possibilité de répondre à toute question sans aucun raisonnement.
Parti du système traditionnel au choix multiples, ce concours présente actuellement plus de faiblesses que de qualité, a indiqué à lesvolcansnews.net ce mardi 15 septembre M. Abel Mukiranya, secrétaire exécutif du syndicat des enseignants protestants du Congo « SYEPRO », du centre scolaire de Kasindi.

En terme de correction, certes il y a un gain de temps indéniable car, le système de choix multiple a ce mérite de faciliter la correction des milliers de grilles de réponses en temps record. Ce qui ne serait pas le cas avec le système traditionnel, plus exigeant, renchérit avec un ton de regret le Syndicaliste, Abel Mukiranya.

A l’en croire, la finalité des épreuves de la session ordinaire de l’Examen d’Etat en République Démocratique du Congo, nourrit toujours la polémique au tour de leur système dit de <>, en faveur de candidats finalistes.

En effet, le système éducatif actuel du pays est l’objet d’un long procès qui a commencé depuis plusieurs décennies. Dans les rues de Kasindi, ce système est accusé de tous les maux, les responsables locaux le reconnaissent volontiers.

Cependant, le niveau des élèves a baissé, disent certains. D’autres jettent carrément de l’anathème sur l’ensemble du système qui se dégrade d’avantage.

PAUL ZAIDI

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.