Now Reading:
Pinga, spectre d’une nouvelle guerre en territoire de Walikale

Pinga, spectre d’une nouvelle guerre en territoire de Walikale

Des nouveaux affrontements opposent depuis la mâtinée de ce lundi 14 septembre 2020 l’armée congolaise du 3411ème régiment aux combattants de NDC Rénové de Guidon à Kailenge, village situé à moins de 3 Km du centre de la cité de Pinga dans le groupement Ihana en territoire de Walikale.

Des sources locales à Pinga renseignent qu’il s’agit des éléments de l’armée congolaise qui ont attaqué les miliciens du mouvement Nduma Defense of Congo Rénové de Guidon Muissa Shimirayi tôt le matin de ce lindi aux environs de 5heures dans le village Kailenge et dans le centre de Kaseke.

Les mêmes source confirment un bilan d’une fille de 3 ans grièvement blessée par balles et le déplacement massif des populations de Pinga.

L’armée congolaise appelle la population au calme. Le major Guillaume Ndjike, son porte parole au Nord-Kivu promet que les FARDC vont utiliser des nouveaux mecanismes afin de securiser la zone autour de Pinga.

Mais d’autres sources à Pinga renseignent qu’il ne s’agit pas des opérations de l’armée congolaise, plutôt des éléments de Bwira Chuo conduits par Kifagiyo, Talbot et Sandoka qui ont attaqué les forces de Guidon Muisa dans cette partie de Walikale.

Après une trève observée autour de 11heures locales, les affrontements ont de nouveau repris aux environs de 15heures locales. Jusqu’à présent, difficile de savoir qui contrôle la zone de Pinga.

Felix Balume Hangi

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.