Now Reading:
Ituri : La coalition Lamuka reste ferme pour exiger le remplacement des généraux affectés dans cette province

Ituri : La coalition Lamuka reste ferme pour exiger le remplacement des généraux affectés dans cette province

L’ultimatum de 7 jours donné au gouvernement central par la coalition Lamuka, section provinciale de l’Ituri pour remplacer tous les généraux affectés dans cette province suite à ce qu’elle qualifie d’incapacité de sécuriser la population et ses biens a expiré le samedi 12 septembre dernier.

Malgré l’expiration de cette échéance, cette formation politique reste ferme dans sa demande, celle d’exiger du gouvernement de la République Démocratique du Congo le changement de toutes les autorités sécuritaires tant de l’armée, de la police, de l’ANR que de la DGM par d’autres généraux collègues de ceux-ci qui viendront avec leur philosophie d’assurer la sécurité des civils.

Son porte parole l’a fait savoir ce lundi 14 septembre 2020 dans un entretien avec lesvolcansnews.net au cours duquel il se réjouit de l’arrivée du chef d’État Major en province de l’Ituri qui, selon lui, est la preuve des retombées positives au cri d’alarme et aux alertes de toutes les couches de la population qui veulent voir cette province sécurisée.

Tout en appelant la population à la mobilisation, Luc MALEMBE promet de descendre dans la rue avec le peuple iturien si leur revendication ne trouve pas gain de cause.

Pour rappel, cet ultimatum a été donné le samedi 05 septembre dernier par cette formation politique chère à Moise KATUMBI, Martin FAYULU, Jean-Pierre BEMBA et Adolphe MUZITO suite à l’entrée sans contrainte de la milice CODECO dans le chef-lieu de la province de l’Ituri ( Bunia ) le vendredi 04 septembre dernier.

Nickson MANZEKELE depuis Bunia

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.