Now Reading:
Ituri : 94 millions de dollars américains pour l’exécution du projet STEP 2 du FSDRC

Ituri : 94 millions de dollars américains pour l’exécution du projet STEP 2 du FSDRC

Un atelier portant sur la restitution des résultats de la pacification de l’Est de la RDC pour paix STEP 1 et la présentation sommaire de l’économie du STEP 2 a été organisé par le fonds social de la République Démocratique du Congo en ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri.

Cet atelier qui a été lancé le mercredi 09 septembre dernier par le vice-gouverneur de l’Ituri assumant l’intérim de son titulaire en mission a été clôturé ce jeudi 10 septembre 2020 par la même autorité provinciale.

Au sortir, plusieurs retombées étaient dites par le coordonnateur général de cette institution propre de la présidence de la république qui séjourne dans cette province.

Parmi les choses essentielles à retenir de cette accise, la province de l’Ituri va bénéficier de 94 millions de dollars américains pour l’exécution de la deuxième phase du projet par le Fonds Social de la République Démocratique du Congo .

Cette somme est repartie comme suit : 78 millions seront utilisés dans presque tous les domaines vitaux et 16 autres millions ,seulement pour l’éradication complète de l’épidémie d’Ebola dans cette partie du territoire congolais.

Selon Ruphin BOELONGO, chef de cette institution , la seconde phase a une durée de 4 ans pour une capacité d’atteindre plus de 300 000 bénéficiaires et la particularité pour cette dernière est qu’elle va s’élargir dans certaines provinces congolaises autres que de l’Est .

A lui d’ajouter que cette deuxième phase consiste à poursuivre les activités du STEP 1 dont le bilan a été largement positif je cite  » 430 infrastructures construites sur 500 prévisions dans les provinces concernées par le projet pour ne citer que cette grande réalisation , fin de citation « .

Du côté du gouvernement provincial , c’est une satisfaction du fait que tous les projets exécutés par le fonds social de la RDC visent à lutter contre la vulnérabilité, l’adhésion dans les groupes armés, le chômage ,etc où la majorité d’exécutants sont des jeunes en quête d’emploi , des personnes vulnérables ou déplacés , ….

Pascal KAKORAKI , ministre provincial du plan , budget et investissement et l’un des communicateurs du gouvernement BAMANISA B , demande néanmoins à tous leurs partenaires directs entre l’Assemblée provinciale, la société civile et autres de s’impliquer pour faire le suivi de cette somme .

Il sied de signaler que ce projet sera mis en oeuvre sur financement de la Banque Mondiale.

Nickson MANZEKELE depuis Bunia

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.