Now Reading:
Rutshuru : Une organisation de défense de droits humains alerte sur les conditions carcérales inhumaines dans ce territoire

Rutshuru : Une organisation de défense de droits humains alerte sur les conditions carcérales inhumaines dans ce territoire

L’organisation de défense des droits humains « No Impunity for the Congolese State (NICS HR RDC) alerte sur l’absence des vivres et médicaments à la prison centrale de Rutshuru en province du Nord Kivu.

Selon cette organisation, ces locataires de la prison centrale de Rutshuru sont abandonnés à leur triste sort.

NICS HR RDC révèle également que les prisonniers viennent de totaliser deux semaines sans manger.

 » Les conditions carserales à la prison centrale de Rutshuru ne sont pas réunies. C’est pire. Au lieu que la prison soit un lieu de rééducation, c’est devenu maintenant comme une morgue.  Les prisonniers n’ont pas à manger ni de soins de santé. Ça fait déjà deux semaines, » explique Theoneste Bahati Gakuru, cadre de l’organisation NICS HR RDC.

Cette organisation de défense de droits humains craint qu’il y ait des morts clandestins à la prison centrale de Rutshuru.

 » Certaines familles nous ont contactées et disent qu’elles ne trouvent plus les leurs en prison. Nous craignons qu’il y ait des décès clandestins à la prison centrale de Rutshuru. Des témoignages que nous avons sur terrain, nous permettent de donner plus de probabilité à cette crainte. Si vous allez à la prison, vous allez y rencontrer plusieurs malades qui sont à l’agonie, » fait savoir Theoneste Bahati Gakuru.

Pour cette organisation, laisser les prisonniers mourir par manque des nourritures ou des soins de santé, constitue une violation grave des droits de l’homme et un crime commis par ceux là qui sont censés garantir les bonnes conditions aux prisonniers.

 » Le silence du directeur de la prison centrale et des autorités politico administratives du territoire de Rutshuru face à cette situation, pourrait être qualifié de complicité. Nous comptons saisir la hiérachie pour d’amples informations. Entre temps, nous appelons le gouvernement et toutes les organisations humanitaires ainsi que les personnes de bonne volonté à secourir ces prisonniers de la prison centrale de Rutshuru, » a-t-il conclu.

Keren MIBURO/Agence Rutshuru Presse

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.