Now Reading:
Conflit coutumier dans le Nyiragongo, le ministre des affaires coutumières dépêché au Nord-Kivu rassure

Conflit coutumier dans le Nyiragongo, le ministre des affaires coutumières dépêché au Nord-Kivu rassure

Dans un échange avec tous les protagonistes et gardiens de coutumes impliqués dans la gestion du conflit coutumier em territoire de Nyiragongo ce lundi 7 septembre 2020, Michel Eyrolls Mvunzi Meya, Ministre délégué auprès du vice-premier Ministre de l’Intérieur en charge des affaires coutumières a rappelé que c’est depuis longtemps que les conflits coutumiers persistent dans cette partie de la province du Nord-Kivu, une situation qui favorise l’insécurité dans cette partie de la province.

À lui d’ajouter que le pouvoir coutumier étant une vertu du continent africain, les concernés étant tous enfants d’une même lignée, la question de cette entité devrait être résolue depuis bien longtemps car il est rare de voir un ministre se déplacer pour résoudre pareil conflit.

Pour ce lundi, il a été question d’identifier les vrais gardiens de coutume et de recevoir le témoignage de 12 membres de la famille, représentant les 12 familles du Mwami.

Après audition, un délai de 24 heures a été accordé aux gardiens de coutume pour choisir un nouveau Mwami entre le trois dont Butsitsi Kahembe Isaac, Butsitsi Bigirwa Jean-Bosco et Lebon Bakungu Bigaruka qui se disputent le pouvoir depuis plusieurs année dans la chefferie de Bukumu en territoire de Nyiragongo.

« Seul le respect de la procédure coutumière sera en application pour trouver enfin le vrai Mwami en vue de mettre fin de manière définitive au conflit dans cette entité, » a-t-il dit.

Pour rappel, les trois « bami » engagés dans cette bataille coutumière ont juré devant les membres de la communauté de Bukumu présent sur le lieu d’accepter respectivement ce que sera le résultat final.

Richard Kubuya

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.