Now Reading:
Ituri : 7 jours sont donnés au gouvernement central pour remplacer les généraux FARDC et PNC(Coalition Lamuka)

Ituri : 7 jours sont donnés au gouvernement central pour remplacer les généraux FARDC et PNC(Coalition Lamuka)

Des réactions fusent de partout après l’entrée sécurisée de la milice CODECO dans la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, la matinée de ce vendredi 04 septembre 2020.

La plus récente est celle de l’acteur politique Luc MALEMBE et porte parole de la coalition Lamuka qui donne un ultimatum de 7 jours au gouvernement central de la RDC pour remplacer tous les généraux FARDC et PNC pour avoir sécurisé les assaillants pendant leur arrivée et véhiculer ces derniers lors de leur retour à Bedu Ezeckere, un lieu de leur regroupement.

En à croire cet acteur politique, c’est une honte pour la province de voir des miliciens qu’il qualifie des petites gens se promener dans la ville au vu et au su de tous les services de sécurité notamment l’ANR, la police et l’armée.

 » C’est incompréhensible et inadmissible que les gens qui ont tué plus de 5 000 personnes ituriennes pendant 3 ans puissent être sécurisés par nos services de l’ordre. C’est scandaleux et nous coalition Lamuka, nous disons ceci : une semaine est accordée au gouvernement central de la république pour qu’il puisse remplacer tous ces 8 généraux qui sont ici à Bunia et qui ont permis que ce genre de sabotage se produise sous leur barbe, nous n’avons plus besoin d’eux ici, » a crié fort Luc MALEMBE, porte de la coalition Lamuka en province de l’Ituri.

Selon la même source, ces combattants seraient également récompensés par l’argent du contribuable iturien. Une situation qui n’était pas admirée par la population locale qui, selon elle, va chasser ces généraux de la province si leurs revendications ne trouvent pas gain de cause.

Rappelons que la milice CODECO a fait irruption à Bunia, la matinée de ce vendredi 04 septembre 2020.

Nickson MANZEKELE depuis Bunia

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.