Now Reading:
Beni : L’implantation des « compteurs Cash-power », un projet mort-né pour la SNEL-KASINDI, (Reportage)

Beni : L’implantation des « compteurs Cash-power », un projet mort-né pour la SNEL-KASINDI, (Reportage)

Pourtant annoncé avec pompe depuis 2018, l’exécution du projet de l’opérationnalisation des compteurs électriques prépayés aux ménages de Kasindi n’est toujours pas possible, et cela en dépit de la disponibilité d’un premier lot de plus de 900 Cash-power. Cependant, certaines indiscrétions indiquent que l’absence quasi-totale de l’antenne Microcrom qui servira d’outil de la connexion Internet, serait au cœur de ce retard accusé d’avoir manifestement soutenu la facturation forfaitaire qui continue à agiter la galerie.

Le non respect de l’accord de l’implantation des compteurs à prépaiement de type « Cash-power », qui déterminent préalablement avec précision la consommation d’électricité dans les ménages a ouvert la voie aux manifestations de la part des militants des mouvements citoyens Lucha et Les indignés en colère, qui ont barricadé momentanément la route nationale numéro quatre en brûlant des pneus, sur l’axe Beni-Kasindi peu dans l’avant-midi de jeudi 03 septembre 2020, autour du bureau de la Société nationale d’électricité.

Aussitôt alerté, le commandant de la police nationale Congolaise Major Georges Ngonzela Ngombetelongo, a immédiatement déployé un nombre considérable d’éléments du commissariat de Kasindi, pour le rétablissement imminent de l’ordre public. Mais également, au terme de cette mission urgente, un protocole d’accord a été impérativement signé entre les militants des mouvements citoyens et la SNEL-Kasindi sous l’égide de la PNC, pour l’installation de « Cash-power » dans un délai maximum fixé à trois mois précis.

Et en guise de bannir l’intérêt du doute auprès des manifestants très influents dans cette partie du secteur de Ruwenzori, deux compteurs à prépaiement de type « Cash-power » ont été remis à titre symbolique à ces derniers avec l’autorisation conditionnée du Directeur provincial de cette entreprise étatique qui a le monopole de la commercialisation du courant électrique importé de l’Ouganda voisin et commercialisé dans la cité frontalière de Kasindi-Lubiriha.

Pendant que les mouvements citoyens actifs dans la cité de Kasindi envisagent d’entreprendre des actions de grande envergure en cas de non respect de l’engagement de la SNEL, l’organisation pour l’encadrement des agriculteurs et la défense des droits humains (OEADH) antenne de Kasindi, campe sur sa position de persévérer dans les démarches judiciaires amorcée le mois dernier contre certains responsables de la SNEL dans l’affaire de la perception supposée illicite

en ce qui concerne principalement les mois de mars et d’avril alors que le Président de la République Démocratique du Congo Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo avait accordé une gratuité de l’énergie relativement à la période pandémique de suite d’une crise économique imposée par le confinement.

PAUL ZAIDI

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.