Now Reading:
Ituri: Les leaders d’anciens groupes armés condamnent les tueries des civils sur le tronçon Bambu-Kobu

Ituri: Les leaders d’anciens groupes armés condamnent les tueries des civils sur le tronçon Bambu-Kobu

La délégation dépêchée en province de l’Ituri par le chef de l’État congolais pour la pacification du territoire de Djugu appelle la milice CODECO à saisir la main tendue du président de la République et à déposer les armes pour se joindre aux efforts du gouvernement dans la recherche de la paix.

Dans une communication à lesvolcansnews.net la soirée du mercredi 26 août 2020, le chef de cette délégation condamne les massacres commis par certains éléments de CODECO sur l’axe routier Kobu-Bambou où plus d’une dizaine des personnes ont été abattues seulement à l’espace de trois semaines.

La même personne instruit ces renégats à libérer les otages retenus et à restituer les biens pillés auprès de la population fréquentant ce tronçon.

 » Nous condamnons avec la dernière énergie les tueries qui continuent à se perpétrer dans la région minière située sur l’axe routier Kobu-Bambou. Nous exigeons la libération sans condition des personnes prises en otage et la restitution des biens pillés, » a souligné Floribert NDJABU.

Cependant, cet ancien seigneur de guerre appelle ce groupe armé encore actif dans certaines parties du territoire provincial à honorer leur engagement de cessation des hostilités, car selon lui, ces actes de barbarie risquent de compromettre le processus.

Au nom de la délégation qu’il dirige, il présente ses condoléances les plus émues à toute les familles frappées par la mort de leurs proches tués par CODECO sur cette route le 25 août dernier.

Nickson MANZEKELE depuis Bunia

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.