Now Reading:
Goma: « L’entrepreneuriat c’est aussi l’une des solutions aux problèmes sécuritaires de notre pays, nous avons donc tout intérêt à entreprendre » ( Julien Paluku)

Goma: « L’entrepreneuriat c’est aussi l’une des solutions aux problèmes sécuritaires de notre pays, nous avons donc tout intérêt à entreprendre » ( Julien Paluku)

L’insécurité qui sévit dans plusieurs coins de la RDC peut-elle pousser les investisseurs et entrepreneurs nationaux ou étrangers à ne pas investir au pays ?

Cette question a été soulevée par plus d’un entrepreneur ce lundi 24 Août 2020 lors d’une conférence sur l’entrepreneuriat qu’ont animé conjointement Julien Paluku Kahongya et Justin Kalumba Mwanangongo, respectivement ministre de l’industrie et des classes moyennes et PME en marge du lancement de l’enregistrement des femmes entrepreneures dans le cadre du programme d’appui au développement des micros, petites et moyennes entreprises (PADMPME en sigle), un programme du gouvernement congolais mais financé par la Banque Mondiale à la hauteur de 100 millions de dollars américains pour une durée de 5 ans.
A en croire le ministre de l’industrie, l’insécurité ne peut pas empêcher aux congolais de réfléchir et de continuer à travailler.

 » Il peut y avoir des gens qui se cassent pour nous faire retourner en arrière mais il doit y avoir aussi d’autres pour envisager d’autres schémas qui peuvent être des facteurs de paix, » a indiqué Julien Paluku.

Des tels projets ont toujours été récupérés par certains politiciens, le ministre de l’industrie insiste sur la dépolitisation de ces fonds par rapport à son accessibilité et appelle par ailleurs les jeunes et femmes entrepreneurs à élaborer plutôt des bons projets d’affaire qui pourront impacter positivement sur l’économie de toute la société.

Signalons que pour la ville de Goma, 1800 femmes pourront bénéficier de ce financement qui concerne 4 villes du pays considérées comme villes pilotes entre autre Matadi, Kinshasa, Lubumbashi et Goma. Ce projet qui vise à accroître les activités entrepreneuriales et lutter contre le chômage en RDC est repartie en trois catégories d’appui, 1 à 5000$ pour la première catégorie, 1 à 20.000$ pour la deuxième catégorie et 1 à 100.000$ pour la troisième catégorie.

Victoire Muliwavyo

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.