Now Reading:
Nord- Kivu : 39 pêcheurs congolais arrêtés, torturés puis relâchés par la marine ougandaise

Nord- Kivu : 39 pêcheurs congolais arrêtés, torturés puis relâchés par la marine ougandaise

La marine ougandaise a procédé une fois de plus à l’arrestation d’au moins 39 pêcheurs congolais opérant sur le Lac Édouard. Il s’agit de 30 pêcheurs de Kyavinyonge arrêtés mercredi dernier, ensuite 9 autres de Nyakakoma arrêtés un jour après soit le jeudi avant d’etre relâchés le matin de ce vendredi, mains bredouilles car leurs matériels ayant été saisis.

Ceci intervient trois jours seulement après l’arrestation la nuit de dimanche à lundi 3 Août dernier de 10 pêcheurs ougandais par la marine congolaise, ce que d’aucun qualifie de représailles ou règlement de compte.

L’information confirmée par le comité des pêcheurs de Vitshumbi-Nyakakoma est également corroborée par le vice président de la société civile de Nyakakoma contacté par nos confrères de Radio Okapi.

 » Les marins ougandais sont en train de patrouiller sur le lac depuis avant hier. Ils sont en train de dire qu’ils agissent ainsi en représailles contre l’arrestation de leurs par la marine congolaise il y a une semaine. Maintenant ils ravissent aux pêcheurs congolais leurs matériels de pêche sans motif valable, » a fait savoir Kakule Make, vice président de la société civile de Nyakakoma.

Cette source ajoute que dans un intervalle de trois jours, les marins ougandais ont déjà saisi le carburant et la production de pêche d’au moins 50 pirogues des pêcheurs congolais.

C’est pourquoi, elle demande l’intervention urgente du gouvernement congolais dans cette affaire qui n’a que trop duré, en soulevant l’urgence de baliser la frontière lacustre entre la RDC et l’Ouganda qui est souvent le nœud du problème.

Les 10 pêcheurs ougandais arrêtés la nuit de dimanche à lundi par la marine congolaise sont détenus dans la prison centrale de Munzenze à Goma précisent nos sources.

Victoire Muliwavyo

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.