Now Reading:
BUTEMBO :UNC dans la rue pour demander la libération de Vital KAMERHE

BUTEMBO :UNC dans la rue pour demander la libération de Vital KAMERHE


Les militants de l’union pour la nation congolaise section Butembo manifestent ce vendredi 7 août 2020 sur les artères du centre ville de Butembo.Les jeunes et les vieux en couleur de la tenue de la prison centrale de Makala que les stylistes ont nommé pièce contre pièce demandent la libération du président national du parti au pouvoir UNC.


Ils sont partis du siège du parti situé à face du rond-point SOFICOM jusqu’à la mairie de ville de Butembo ou un mémorandum a été lu et déposé entre les mains des autorités urbaines. Erick Mwatsi membre du partis clame l’innocence du leadeur de la province du Nord-Kivu l’actuel directeur de cabinet du chef de l’État congolais.


« Aujourd’hui c’est le 7 Aout le président de l’UNC est en appel, les militants et sympathisants de l’UNC ont besoin de la libération donc nous pensons que le directeur de cabinet du chef de l’État est en appel c’est pourquoi l’État de droit est aussi État de la justice équitable » martèle Erick Mwatsi membre du parti de la coalition cach qui dirige le Pays.


Unc envisage passer aux instances supérieur afin d’obtenir la libération de leur président.les membres jugent moins favorable les institutions judiciaires de la RDC.

Lubero : Les militants de l’UNC dans la rue pour soutenir leur président national

Les militants de l’Union pour la Nation Congolaise « UNC », section de Lubero étaient dans la rue ce vendredi, 07 Août 2020 pour soutenir l’autorité morale de ce parti xondamné en première instance dans le dossier de détournement des fonds du programme dit de100 jours du chef de l’ État, Félix Tshisekedi, et dont le dossier est en appel .

Ils avaient un calicot sur lequel on pouvait lire :

« Le peuple congolais en général et la population de Lubero en particulier pour qui la justice est rendue, réclament la libération inconditionnée de l’honorable Vital KAMERHE, directeur de cabinet du chef de l’État. Le dossier est vide. Libérez Vital KAMERHE, il est innocent. »

Le secrétaire fédéral de l’UNC en territoire de Lubero, Kasereka KASULI Jean, a exigé une justice équitable pour Vital Kamerhe, car d’après lui, seule la justice élève une nation.

« La justice élève une nation, dit on, nous soutenons l’État de droits en RDC et exigeons une justice équitable pour l’acquitement de l’honorable Vital KAMERHE, directeur de cabinet du chef de l’État. Nous demandons aux juges de ne dire que le droit tout en respectant le serment auquel ils ont été soumis pour rendre justice selon les lois de la république. Le refus à répétition de la mise en liberté provisoire de l’honorable Vital KAMERHE frise une certaine politisation du dossier, pourtant son innocence n’est plus à démontrer. Tout le monde, apres avoir suivi le procès du programme de 100 jours est d’avis que le détournement tant décrié n’est pas prouvé, et constitue une simple machination politique, » a-t-il conclu.

La marche a débuté vers 14 heures à cause d’une pluie diluvienne qui s’est abattue sur la commune de Lubero et s’est terminée sans incident vers 16 heures, heures de Lubero .

Lyriciste Fabrice et Laurent Tsongo TSOKAL

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.