Now Reading:
Beni : La jeunesse dénonce la politisation de l’accès à la fonction publique

Beni : La jeunesse dénonce la politisation de l’accès à la fonction publique

Jimmy Kighoma, président du conseil urbain de la jeunesse de Beni qui reconnait que l’État reste le seul pourvoyeur de l’emploi, dénonce le fait que l’accès des jeunes à la fonction publique est inéquitable en République démocratique du Congo.

Pour lui, c’est la partitocratie qui prime pour accéder à la fonction publique.

« C’est très compliqué avec le système de partitocratie, pour être dans une fonction publique il faut avoir un parapluie d’un ministre ou quelqu’un hautement qualifié au sein du gouvernement, ce qui n’est pas facile pour tout le monde. »

Il ajoute que l’armée et la police ne devraient pas être les seuls services de l’État où tout le monde doit accéder facilement.

« L’armée et la police ne devraient pas être les seuls services de l’État où tout le monde doit accéder. Comme on sollicite tout le monde d’entrer dans l’armée, cela devrait être valable dans d’autres fonctions publiques. »

En république démocratique du Congo en général et en ville de Beni en particulier, il est rare de voir les offres d’emploi affichées devant les portes des services de l’État pour permettre à toutes les couches sociales d’accéder facilement à l’emploi.

Gérantin Kadeghu

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.