Now Reading:
Goma : La prison ne doit pas être utilisée comme un endroit pour l’acharnement politique ( Avocat de Jimmy Nziali)

Goma : La prison ne doit pas être utilisée comme un endroit pour l’acharnement politique ( Avocat de Jimmy Nziali)

Lors d’un point de presse tenu à Goma ce mardi 2 juin par la défense de Jimmy Nziali, coordonnateur de la Génération Positive qui a été arrêté sous charge d’outrage et imputation dommageable contre le député Patrick Munyomo, la défense de l’accusé n’est pas parti par le dos de la cuillère pour dénoncer les problèmes auxquels elle fait face depuis le début du dossier.

 » Un innocent est en train de rester dans la prison. Dans cette situation, nous sommes en train de partir de violation en violation. Depuis que nous avons débuté l’instruction au niveau du parquet, on n’a jamais été confronté avec le plaignant Patrick Munyomo, plutôt par une tierce personne, ce qui est une preuve de violation de droits humains, » a fait savoir l’avocat de Jimmy Nziali.

 » Le tribunal nous avait accordé la main levée mais en arrivant à la prison Munzenze, à notre grande surprise, nous avons découvert un acte d’appel plein de ratures où le ministère public est allé en appel avec comme motif : mal jugé. On ne sait pas ce qui se cache derrière ce dossier. La prison ne doit pas être utilisée sous forme d’un endroit pour faire des acharnements politiques encore moins l’arme de la répression politique pour faire taire les personnes qui se battent pour les droits de la population, tel est le cas de notre client, » deplore la défense de Jimmy Nziali.

Le conseil de Jimmy Nziali dit avoir confiance en la justice et que son client n’a pas de places en prison.

« Sa place est ici pour poursuivre son combat. L’Etat de droit prôné par le Chef de l’État doit être respecté partout, » a-t-il conclu.

Patricia Zamwana

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.