Now Reading:
Nord-Kivu: Quatre leaders des groupes armés veulent aller rechercher leurs éléments rentrés dans la brousse

Nord-Kivu: Quatre leaders des groupes armés veulent aller rechercher leurs éléments rentrés dans la brousse

Quatre chefs des groupes armés du territoire de Masisi au Nord-Kivu, qui se sont rendus dernièrement aux Fardc, ont exprimé ce mardi en ville de Goma, leur demande d’aller amener les troupes encore dans les brousses et ceux qui ont quitté le lieu de cantonnement à Mubambiro près de Goma.

Il s’agit du général autoproclamé Bilikoliko Mingenya Gasero, chef leader de l’union des patriotes pour la défense du Congo (UPDC) occupant le groupement Ufamandu avec 800 hommes et 122 armes, Matata Mpumuje Souleman, avec 3 200 hommes mais rendu avec 80 combattants et 52 armes sur les 485 que comptaient son mouvement, une faction Nyantura, le chef du groupe armé des volontaires (GAV), Pablo Rumbambaje Wa Murura qui s’est rendu avec 250 hommes sur les 1300 que compte son mouvement et le général autoproclamé Kavumbi Sibomana de Nyantura Sécurité ayant sa base dans le groupement Bashali Mokoto, qui a remis 80 armes. Ses 250 hommes sont retournés dans la foret par manque d’encadrement dans le campement. De ses dires, son mouvement compte plus de 1000 armes.

M.Katembo Lukoo Jacques, coordonnateur de la CIDDRC (commission interprovinciale d’appui au processus de sensibilisation, désarmement, démobilisation et réinsertion communautaire), organisation qui a sensibilisé ces chefs rebelles, a fait savoir que ces groupes armés vont suivre la nouvelle procédure de désarmement qui exige le retour dans la vie civile et la réinsertion dans la communauté. Il a promis que le DDRC va mettre en place les centres de cantonnement dans chaque territoire pour poursuivre avec la sensibilisation.

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.