Now Reading:
Nord-Kivu : Un député provincial exige la fermeture des entreprises fabricant des boissons fortement alcoolisées

Nord-Kivu : Un député provincial exige la fermeture des entreprises fabricant des boissons fortement alcoolisées

Le député provincial Alexis Bahunga Malira, élu du territoire de Masisi plaide pour la fermeture des entreprises de fabrication et de commercialisation des oissons fortement alcoolisées au Nord-Kivu dans l’Est de la RDC.

Selon lui, a jeunesse de Goma en particulier et celle de la province du Nord Kivu en général serait victime d’un complot ourdi contre elle par certaines sociétés fabricant et commercialisant des boissons fortement alcoolisées, wn complicité avec certaines autorités politico-administratives de la province au regard de leur silence coupable face à la dangerosité qu’augurent ces boissons fortement alcoolisées.

« Il vous souviendra, il y a presque deux ans que le gouvernement Provincial avait interdit à toutes ces maisons et sociétés de fabriquer et commercialiser les boissons fortement alcoolisées et avait procédé par conséquent à la fermeture de certaines d’entre elles. Curieusement, depuis lors la géante de celles-là qui fabriquait en grande quantité ce type de boisson n’a jamais été fermée et cessée de le faire. C’est le cas de la société PREMIDIS qui continue à mettre ces produits sur le marché, malheureusement à une bourse et à un prix à la portée de tous, visant l’appropriation de son produit par la jeunesse qui constitue une grande catégorie de la population active au Nord Kivu. Ceci crée et est à la base de la déperdition de la grande partie de notre jeunesse que vous retrouvez quelques fois dans leurs poches avec certains sachets et petites bouteilles de ces boissons fortement alcoolisées. Ceci est aussi à la base de la criminalité dans les villes et villages de la province du Nord Kivu dont généralement en ville de Goma. Il y aussi d’autres maisons qui avaient été fermées et qui ont été rouvertes de fait et fabriquent aujourd’hui de boissons emballées en sachets et en petites bouteilles comme : Vin BL6, Buka mbeto, Libala, Ushindi, etc;
Je demande à mes collègues députés de s’aligner derrière moi comme un seul homme pour mettre à l’abri notre jeunesse qui est dans le viseur de ces sociétés qui ne cherchent qu’à rendre inutile notre jeunesse alors que cette jeunesse est l’espoir de la République démocratique du Congo, » a dit le coq de Masisi, l’honorable Alexis Bahunga Malira.

Pour mettre les jeunes consommateurs de ces produits à l’abri, cet élu du peuple a formulé quelques recommandations aux autorités provinciales.

« Je demande au gouverneur de province et aux ministres provinciaux de l’économie et celui des finances :

  1. de fermer toutes ces maisons et sociétés qui fabriquent les boissons fortement alcoolisées dont PREMIDIS, Vin BL6, Buka mbeto, Libala, Ushindi, etc,
  2. de surtaxer ces maisons à l’importation de ces produits,
  3. d’interdire la fabrication, la distribution et la commercialisation de ces produits fortement alcoolisées en province du nord Nord Kivu;
  4. demander de réparation des préjudices causés à notre jeunesse et donc à la République démocratique du Congo par ces maisons et sociétés dont PREMIDIS et sa suite. »

Illar Meztiller Bunak

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.