Now Reading:
Uvira: Tracasseries routières, des agents du Transcom et de la PCR pointés de doigt par usagers de la route

Uvira: Tracasseries routières, des agents du Transcom et de la PCR pointés de doigt par usagers de la route

Le secteur de transport dans la municipalité d’Uvira et la plaine de la Ruzizi reste gangrené par un système de rançonnement à outrance.

Cette dénonciation a été faite par certains motocyclistes rencontrés dans le rues d’Uvira.

Ils accusent certains agents de terrain du service de transport et voie de communication et ceux de la police de circulation routière d’être auteurs de ces tracasseries, qu’ils qualifient d’une nouvelle forme d’insécurité pour les usagers routiers.

Ces derniers indiquent que ces agents exigent de l’argent sans tenir compte de la
régularité ou non de l’engin sur le plan admistratif.

Le commandant du commissariat urbain de la police de circulation routière dit n’avoir reçu aucune plainte en ce sens. Le major Samalanda Yaya contacté ce mercredi 12 février, appelle les victimes de cette tracasserie routière à s’adresser à lui au bureau de la PCR/Uvira.

Sachez qu’il s’observe depuis un certain temps à Uvira, les tricyclistes qui transportent plus de trois passagers, défiant ainsi la mesure interdisant cette pratique prise par la mairie en décembre 2019 et cela au vu et au su des éléments de la PCR.

Unega Cédric

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.