Now Reading:
Chronique culturelle : Les bienfaits et méfaits des réseaux sociaux à l’heure de la modernité

Chronique culturelle : Les bienfaits et méfaits des réseaux sociaux à l’heure de la modernité

Les réseaux sociaux ont sensiblement changé les attitudes aiguës de la communication sociale et des relations interpersonnelles, que ce soit sur Wathasap, Twitter, Imo, Facebook, YouTube, Instagram, Messanger,Amazone et bien d’autres… Si pour certains, c’est pour un usage professionnel, pour d’autres, c’est à mauvais escient, chacun a sa façon de voir la situation d’après certains utilisateurs.

En effet, quelques internautes investissent les réseaux sociaux pour se connecter et discuter entre amis, faire des échanges de photos et vidéos et parfois même chercher de l’information car tout se passe via l’Internet et ça les aide beaucoup. Confirment-t-ils. La plupart d’individus les utilisent en méconnaissance de cause, ils s’en servent comme espace de tiraillement ou de conflit. A l’occasion, on se crée des ennemis pour de simples futilités, plusieurs personnes y restent connectés 24h/24 et n’ont pas le temps de se concentrer suffisamment sur leurs activités rentable.

Quant à l’espace public, les réseaux sociaux se font découvrir non seulement comme un lieu du débat politique, de la confrontation des opinions privées, de la cohabitation des sensibilités religieuses, mais aussi une pratique démocratique et une forme de communication, de circulation des divers points de vue. Ainsi l’éthique de l’espace public s’effrite pour céder la place à un chaos moral, symbole d’un malaise social et culturel profond. En permettant à tous la parole d’accéder à la parole, le niveau du débat public est rabaissé.

La démocratie en général, les réseaux sociaux en particulier, ont tué le respect de la vie privée ainsi que l’égard scrupuleux vis-à-vis des autorités tout en favorisant le culte de personnalité. La vie familiale, soufre aussi de cette question de l’utilisation des réseaux sociaux dans le foyer. Le Facebook est devenu un réseau social où beaucoup expose leur nudité intime, sous le fameux slogan publicitaire « Photo-sexy ». Les réseaux sociaux sont devenus le nouvel Eldorado pour certains déviants de la société et mécontent de notre pays. Le bien peut prendre la direction du mal, cette tournure que les réseaux sociaux ont pris en République Démocratique du Congo doit impérativement interpellé nos consciences. Du Garant de la nation jusqu’au dernier citoyen car, il n’y a pas de liberté sans responsabilité. Sinon on va finalement aboutir au libertinage, au désordre et à l’anarchie. Très souvent les informations relayées sur les réseaux sociaux sèment la « panique « , la désolation suivie des commentaires de tous genres.

Chaque jour, on constate que les gens sont assis côte-à-côte, en groupe entre amis, entre collègues de travail ou en famille, mais sans véritablement échangés entre eux. C’est parfois un silence de mort qui s’observe. Aujourd’hui, les réseaux sociaux occupent une place centrale dans la communication sociale. Ils ont des bons comme de mauvais côtés. A chacun de savoir bien s’en servir.

PAUL ZAIDI

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.