Now Reading:
Trois nouveaux cas confirmés d’Ebola notifiés dimanche au Nord-Est de la RDC

Trois nouveaux cas confirmés d’Ebola notifiés dimanche au Nord-Est de la RDC

Trois nouveaux cas confirmés de maladie à virus Ebola ont été notifiés dimanche au Nord-Est de la RDC, dont deux à Mabalako au Nord-Kivu et un à Mandima en Ituri, rapporte le bulletin
quotidien du comité national multisectoriel de la riposte à la maladie à virus Ebola parvenu à notre rédaction ce lundi.

Il y a eu également un nouveau décès de cas confirmé à Mandima en Ituri. Aucun décès communautaire n’a été
enregistré. Par ailleurs, aucun patient n’a été guéri, ni sorti des centres de traitement d’Ebola (CTE).

Depuis la déclaration de cette épidémie d’Ebola le 1 août 2018,  le cumul des cas est de 3.313, dont 3.195 confirmés et 118 probables. Au total, il y a eu 2.203 décès (2.085 décès de cas confirmés et 118 décès de cas probables) et 1.078 personnes guéries. Actuellement 349 cas suspects sont en cours d’investigation.

La source indique également que 821 personnes ont été vaccinées jusqu’au jeudi 28 novembre 2019, avec le deuxième vaccin Ad26.ZEBOV MVA-BN-Filo (Johnson&Johnson) dans deux aires de santé de la santé de Karisimbi à Goma.

Ce nouveau vaccin a été approuvé le 22 octobre 2019 par le Comité d’Éthique de l’école de santé publique de l’université de Kinshasa et le 23 octobre 2019 par le Comité National d’Éthique. Il est produit par la firme belge Janssen Pharmaceuticals pour la société américaine Johnson &
Johnson.

Il vient en complément du premier vaccin, le rVSV-ZEBOV, qui avait été utilisé jusque-là (depuis le 08 août 2018) dans cette épidémie. Il est fabriqué par le groupe pharmaceutique américain Merck, après approbation du Comité National d’Éthique le 20 mai 2018. Il a été récemment pré-qualifié pour homologation.
De ce fait, la RDC a déjà vacciné 255.441 personnes avec le vaccin rVSV-ZEBOV depuis le début de la vaccination le 8 août 2018 jusqu’au 27 novembre 2019. Parmi ces personnes
vaccinées figurent les prestataires de soins, les contacts et les contacts des contacts des malades.

Depuis le début de l’épidémie, le cumul des voyageurs contrôlés (prise de température) aux points de contrôle sanitaire est de 122.122.460.

A ce jour,  109 points d’entrée et de contrôle sanitaire ont été́ mis en place dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri afin de protéger les grandes villes du pays et d’éviter la propagation de l’épidémie dans les pays voisins.

Rédaction

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.