Now Reading:
Beni/Kasindi: les activités sociales et économiques sont restées paralysées le vendredi

Beni/Kasindi: les activités sociales et économiques sont restées paralysées le vendredi

Les activités sociales et économiques ont été paralysées ce vendredi 29 novembre à KASINDI une cité située à la frontière Congolo-ougandaise, à la suite d’une série des journées ville morte lancée par la société civile du groupement Basongora pour dénoncer les massacres perpétrés ces derniers jours par les rebelles Ougandais de l’ADF, contre les civils en ville et territoire de BENI et aussi pour exiger le départ de la mission d’observation des Nations-Unies pour la stabilité en RDC.

A Lubiriha, boutiques et magasins de la route nationale N°4 ainsi que les bureaux de services étatiques logeant les agglomérations du carré douanier, sont restés fermés. Au marché central, tous les étalages sont restés vides, et toutes les écoles du centre scolaire de KASINDI n’ont pas ouvert leurs portes. Les véhicules affectés au transport en commun ont été quasiment introuvables, rendant la circulation presque timide.

Des pneus ont été brûlés à plusieurs endroits par la population en colère contre les atrocités qui s’enregistrent dans la région Est de la République Démocratique du Congo. Peu dans la matinée, une patrouille diurne mixte constituée des éléments de la PNC et de la FARDC a été perceptible dans les rues et avenues, jusque tard dans la soirée aucun dégât matériel n’a pas été signalé.

La rédaction

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.