Now Reading:
Goma : Répression violente de la manifestant de la LUCHA chez Airtel : les autorités appelées à sanctionner les policiers auteurs

Goma : Répression violente de la manifestant de la LUCHA chez Airtel : les autorités appelées à sanctionner les policiers auteurs

la coordination de la société civile du Nord-Kivu, a au cours d’une interview que son Vice Président a accordée à la presse le weekend dernier à Goma, appelé les autorités tant civiles que militaires à s’impliquer pour que les policiers qui auraient brutalement dispersé les manifestants du mouvement Lutte pour le Changement (LUCHA), puissent être sanctionnés conformément à la loi.
Selon lui, il est inacceptable que le Président de la République puisse s’inscrire dans la logique d’un Etat de droits et que certaines personnes égrises continuent à se plonger dans des actes répréhensibles susceptibles à mettre à mal cette vision salutaire pour le pays.
Ce genre d’actes, a-t-il insisté, ne devront pas passer impunis pour amener les autres à ne plus les refaire à l’avenir afin d’apporter une contribution à l’édifice du Chef de l’Etat, celui de bâtir un état de droits, où les droits des citoyens sont respectés en vue de leur permettre de s’épanouir.
Il a enfin demandé que les policiers auteurs de ces actes puissent être exigés de prendre en charge tous les dégâts enregistrés lors de leur intervention à ce bureau de la société Airtel.
A noter que, ces policiers ont violemment dispersé vendredi dernier en pleine journée, les militants de Lucha devant le bureau de la société Airtel. Ils réclamaient pacifiquement à travers des messages écrits sur papier, la réduction du prix de méga et l’amélioration de service internet. le bilan de cette altercation a fait quatre blessés du côté des manifestants qui ont été transférés à l’hôpital général de référence de Goma pour des soins appropriés.

Rédaction

Leave a Reply

Input your search keywords and press Enter.